Vendredi 22 septembre 2017
Ecole Doctorale BIOLOGIE SANTE (ED n°446)
Faculté de Médecine Pôle Recherche
1 place de verdun
59045 Lille cedex - France
Tél. : +33 (0)3 20 62 34 27
Fax
mailContact



Communauté d'Universités et d'Etablissements

Procédures de recrutement des doctorants

Pour être inscrit en doctorat, le candidat doit :

- avoir obtenu, dans le périmètre disciplinaire de l'ED, un master avec un parcours recherche ou diplôme reconnu équivalent avec une note finale au moins égale à 12/20,

- justifier de ressources financières suffisantes pour la durée de préparation de la thèse (la référence étant le montant du contrat doctoral ; les candidats recevant un financement d’un pays étranger doivent disposer, éventuellement grâce à un complément de financement, de ressources supérieures au seuil de pauvreté (50% du niveau de vie médian en France)),

- effectuer sa thèse sous la direction d'un directeur de thèse titulaire de l'HDR ou équivalent.

 Compte tenu des spécificités dans le domaine biologie-santé, il est considéré qu’un même directeur de thèse n’encadrera au maximum que 3 (trois) doctorants physiques, dont une à deux codirections maximum. Ces doctorants ne pourront pas être inscrits dans la même année de thèse.

Un directeur de thèse non encore titulaire d’une HDR peut-être accepté à titre dérogatoire, si son mémoire d’HDR a été déposé auprès de l’université et avec une date de soutenance prévue dans les 6 mois.

Les co-encadrements (par un docteur d’Université non titulaire d’HDR) sont encouragés, pour permettre à ces chercheurs ou enseignants-chercheurs de se préparer en vue d’une HDR. Le co-encadrant n’entre pas dans le calcul du taux d’encadrement du directeur de thèse, mais le co-encadrant est invité à signer également la charte des thèses.

La formation et les travaux de candidats non titulaires d’un DEA ou d’un Master à parcours recherche font l’objet d’une évaluation par le directeur de l’ED et le conseil scientifique de l'établissement auprès duquel serait prise l’inscription. Un séjour dans un laboratoire de recherche d’au moins 6 mois, avec rapport circonstancié du directeur de ce laboratoire, et/ou l’existence de publications scientifiques sont les bases sur lesquelles peut être prononcée l’équivalence. Certains candidats pourront être réorientés vers la validation préalable de tout ou partie d’un parcours recherche de Master dans le périmètre disciplinaire de l'ED. Les documents nécessaires pour une éventuelle autorisation d’inscription à titre dérogatoire doivent parvenir à l’ED avant le 15 Juin de l’année précédant l’inscription sollicitée, et impérativement avant toute signature d’une convention entre un établissement du pays d’origine du candidat et l’université.

Quelque soit le mode de financement lié à la thèse ou que le doctorant ait une activité salariée, un projet de thèse, de 6 pages maximum - bibliographie incluse, sera déposé lors de la première inscription. Il détaille le contexte scientifique, la(les) question(s) posée(s), la stratégie de recherche (accessibilité du "matériel" d’étude, méthodologie et faisabilité dans l’environnement scientifique de l’unité, en particulier s'il nécessite la validation de nouvelles méthodologies ou de matériels d’étude non disponibles dans l’unité de recherche, ou, s’il s’agit d’un projet de recherche clinique, des possibilités de recrutement et la puissance de l’étude), les résultats escomptés et le calendrier proposé. Ce projet servira de base pour la constitution du comité de suivi de thèse défini ci-dessous.

L'autorisation d'inscription nécessite l'avis favorable du directeur de thèse (ou des deux co-directeurs), du (ou des) directeur(s) de l'UR et du directeur de l'ED. Elle est prononcée par le responsable de l'établissement auprès duquel est prise l’inscription.

Vers le haut

Modalités de suivi des doctorants

La thèse est l’aboutissement d’un travail de recherche à la fois original et formateur, dont la faisabilité s’inscrit dans le délai prévu. La durée de référence d’une thèse préparée à temps plein en formation initiale, soutenance incluse, est de trois ans.

La réinscription en 2ème et 3ème année de thèse est obligatoire en début d'année universitaire et régie par les modalités propres à chaque établissement.

A la fin de la seconde année, l’échéance prévisible de soutenance devra être débattue.

L’Ecole Doctorale se dote dès la rentrée universitaire 2010/2011 d’un outil consultatif, le Comité de suivi de thèse (CST), devenu Télécharger le fichierComité de Suivi Individuel (CSI), chargé de concilier le respect des délais de préparation de la thèse et la mission de formation des doctorants et de préparation à leur insertion professionnelle.

Les objectifs de ce comité de thèse, nommé par l’ED sur proposition conjointe du doctorant et de son directeur de thèse, seront de contribuer au suivi du travail de recherche du doctorant, de renforcer les fonctions de tutorat du directeur de thèse et de conseiller le doctorant sur son projet professionnel ou les moyens d’y parvenir (formations). Les modalités de fonctionnement du CSI sont disponibles Télécharger le fichier ici. En cas de difficultés techniques ou relationnelles le CSI jouera un rôle de médiation ou d’alerte de l’Ecole Doctorale.

Le CSI comprendra au moins deux personnalités scientifiques extérieures à l’UR (ou à l’équipe s’il s’agit d’une unité de recherche multi-thématiques accréditée par les tutelles ex : Centre de Recherche INSERM, …) et se réunira au moins deux fois (au moins une fois pour les co-tutelles internationales) : à la fin de la première année et à la fin de la deuxième année de thèse préparée à temps plein.

Conformément à la Télécharger le fichierCharte des Thèses, la soutenance de thèse suppose au moins une publication acceptée ou en révision mineure signée en 1er auteur ou 1er co-auteur, tirée du travail de thèse, dans une revue internationale à comité de lecture, ou un brevet. En cas de soutenance sur dépôt de brevet, une demande de dérogation sur la recevabilité scientifique devra être déposée et discutée en Bureau.

Dans le cas contraire la demande d'autorisation de soutenir sera instruite par le bureau de l'ED après avis argumenté du CSI.

L'autorisation de soutenir, la nomination des rapporteurs et du jury de thèse sont prononcées par le responsable de l'établissement sur proposition du directeur de l'ED, après avis du Directeur de Thèse et du Directeur de l'UR.

En cas de difficulté particulière ou de désaccord, une procédure de médiation telle que définie par la Télécharger le fichierCharte des Thèses pourra être déclenchée.

Vers le haut

Politique en matière de durée des thèses ;

En principe 3 années, avec une tolérance de soutenance jusqu’à la fin de la dernière année civile, soit 40 mois. En accord avec les dispositions de la Télécharger le fichiercharte des thèses commune aux six ED de la ComUE Lille Nord de France, possibilité d’une 4ème année dans le cas d’un doctorant ayant une activité salariée ou d’une grossesse durant cette période.

 Si la soutenance ne peut être envisagée avant la fin de la 3ème année d’une thèse préparée à temps plein, une réunion supplémentaire du CSI aura lieu impérativement avant la mi-juin de la 3e année. L’ED sera avertie de sa tenue au moins 15 jours à l’avance et pourra désigner une personnalité scientifique qui s’adjoindra au CSI.

Toute demande de prolongation de la durée de thèse préparée à temps plein devra être remise au secrétariat de l’ED, accompagnée du rapport du président de CSI, avant la fin juin de l’année en cours.

Les prolongations dérogatoires doivent conserver un caractère exceptionnel, en dehors des cas explicitement mentionnés dans la Télécharger le fichiercharte des thèses ou le contrat doctoral, ou en cas de co-tutelle internationale, et ne sont pas nécessairement d'une durée de 12 mois. Les demandes de prolongations doivent être accompagnées d’une information sur les modalités de financement prévues.

Le Conseil de l’ED tient compte dans la proposition de dérogation pour prolongation de durée des thèses de plusieurs paramètres : éventuelle prise de risques dans le sujet ou la méthodologie à mettre en place, retard d’obtention des prélèvements et des inclusions dans le cas des travaux de recherche clinique, difficultés expérimentales imprévues ou liées à l’organisation de l’Unité, possibilité de financement du doctorant au-delà de la 3ème année. La demande de dérogation est ensuite transmise à l'Université.

Vers le haut